Olivier et Stéphane Peru
A l'occasion de la sortie du premier tome de "Shaman" (et très bientôt sa suite) chez Nucléa², Olivier et Stéphane Peru ont accepté de répondre à nos questions.

Le grand public ne vous connaît pas encore.
Pouvez-vous vous présenter et nous raconter en quelques mots votre parcours jusqu'à Shaman ?

Steph: Notre parcours jusqu'à Shaman tient en un mot: le travail.... On a beaucoup bossé pour arriver à avoir un niveau de dessin et de couleur acceptable. Nos premiers boulots furent publiés par Semic, dans la ligne Pocket. Une veine très active en jeunes talents. On a illustré pas mal d'histoire et réalisé beaucoup de couleur sur des couvertures ou des divers séries. Ce fut le début de notre professionnalisation... Avec des personnes comme Thierry Mornet (redac Chef de Semic), Jean Marc Lofficier et Jean Marc Lainé, on ne pouvait que progresser et améliorer notre technique. On a aussi fait pas mal d'illustrations dans le jeu de rôles et une fois qu'on s'est senti assez bon, on s'est mis à penser a l'album. On avait l'univers de Shaman en tête depuis pas mal de temps, et l'histoire s'est crée toute seule... Nos personnages nous ont dicté ce qu'ils voulaient faire. Ils ne nous restait plus qu'à les dessiner.

Quel est le lien de parenté entre vous et quel est le rôle de chacun sur Shaman (dessin, scénario, couleurs)?
Olive: On est frangins, et on peut dire que c'est une force... Pour nos rôles respectifs, c'est assez flou, étant donné qu'on interagit en permanence sur le travail de l'autre. Au niveau scénario, des story-bords et des dialogues on en parle énormément ensemble, et on peut dire que c'est le fruit d'une réflexion commune. Le dessin est principalement ma partie et les couleurs, celle de Steph.

Comment vous est venue l'idée de Shaman? Y a-t-il eu un élément déclencheur ou est-ce une idée qui était en magasin depuis quelques temps?
Steph: Shaman prend pied dans un univers qu'on traînait dans nos cartons à dessin depuis longtemps. Greffer une histoire dans l'atmosphère de la ville monde est venu assez vite, et l'on peut dire que c'est un pur plaisir !
Pour ce qui est de la première idée, on sait pas vraiment d'ou elle est sortie.
Quand on a commencé l'écriture de Shaman, toutes nos réflexions se sont goupillées très vite.

La première chose qui m'a marquée en lisant le premier tome de Shaman sont les décors: ils sont magnifiques. Vous avez réussi là où beaucoup d'auteurs échouent: rendre ce monde imaginaire crédible. Comment s'est passé la création de cet univers? Est-ce que l'architecture de la ville-monde est inspirée par une architecture existante?
Olive: La ville monde est la somme de toutes les architectures que l'on connaisse tout en n'en représentant aucune. Pour ce qui a été de la créer et de la mettre en scène, on a pas eu beaucoup de mal. On a laissé libre court à notre imagination et elle s'est quasiment dessinée toute seule.
Steph: Elle est le fruit d'une sur urbanisation massive et anarchique..., La ville-monde s'élève vers le ciel tout en oubliant ses fondations... On l'a imaginé comme un personnage à part entière de l'histoire... le 1er tome place la ville monde, non comme un décor, mais comme une composante fondamentale de l'histoire...

Thorin, chef manipulé par une entité psychique supérieure appelée Shaman ; les archivistes, mouvement révolutionnaire en quête de vérité ; les humains, séparés en plusieurs couches sociales ; les korgs et les « têtards », minorités ethniques réduites à l'esclavage...
On ne peut pas s'empêcher de voir là une galerie d'allégories... est-ce voulu?
Steph: On a surtout voulu créer une bonne histoire, avec des personnages logiques dans leurs comportements, une intrigue haletante et pas mal de coup de théâtre... Mais on a pas pensé, à l'origine, à construire notre récit sur des allégories. C'est plus un travail de l'inconscient qui nous a amené ces métaphores... Mais c'est normal, on retrouve dans nos histoires les choses qu'on voudrait dénoncer, et d'autres valeurs plus positives...

Avez vous avez une idée de la longévité de Shaman? Un nombre déterminé de tomes est-il prévu?
Olive: La série est prévu en 4 tomes. On sait parfaitement ou l'histoire doit aller, et il n'y aura pas un tome de plus ou de moins.

Quelles sont vos références en matière de bande-dessinée?
Steph: Le 1er choc album est venu avec Aquablue. On lisait, et on lit toujours, beaucoup de comics (génération Strange), mais avec Aquablue, on a entraperçu une autre façon de raconter des histoires, pareil pour les mangas (Akira, Gunnm,...) et plus récemment les Fumetti (Tex, Martin Mystere... qu'on a découvert dans les Pockets chez Semic). Ceci dit on a été très peu influencé par d'autres styles, on a toujours travaillé selon nos goûts en essayant de créer nos propres univers.

Dernièrement, quels sont les albums que vous avez aimés?
Olive: C'est tres varié ; Hellblazer (par Corben et Azzarello, aux Editions Toth), Anachron, Top Ten (Alan Moore) et Midnight nation (Chez Semic), Dirty Henry (Richez), Dylan Dog et un manga datant de quelques années déjà, Drangonhead...
Steph: On doit avoir la même bibliothèque alors, parce que j'ai lu ces albums aussi!

Outre la BD, y a-t-il d'autres media qui vous ont donnés le goût de raconter des histoires?
Olive: Effectivement, le cinéma et la littérature, en plus de la BD nous ont toujours donné envie de raconter des histoires. Le ciné avec des films comme Starship troopers, Conan, et bien d'autres nous ont fait rêver, rire ou réfléchir...ils ont sans doute influencé une partie de nos inspirations et de notre façon de raconter les histoires. La bd, le cinéma et la littérature sont des médias qui interagissent énormément les uns sur les autres. Ils inspirent et stimulent notre imaginaire.
Steph: On écrirait différemment si on avait pas « mangé » un paquet de films et de romans... Pour ce qui est des auteurs, on reste dans un panel assez héroic, avec R.E Howard, Moorcok, Tolkien, Tad Williams,... mais on est aussi des grands fan D'anne Rice, King (le cycle de la tour sombre), Masterton, Koontz,...

Est-ce que Shaman est le seul projet en cours?
Steph: Pour l'instant, on se concentre essentiellement sur Shaman, pour avancer au plus vite... On a des projets de scénario pour d'autres dessinateurs, mais ce n'est pas encore d'actualité.

Comptez vous travailler séparément sur d'autres projets dans l'avenir?
Olive: On ne pense pas, on serait moins créatif. On perdrait ce qui fait notre force...

Votre site (www.artmada.com) est très réussi. Il a surtout l'avantage de montrer aux lecteurs l'avancement de votre travail. C'est le genre d'interactivité qui manque un peu je trouve. Qui en a eu l'idée et surtout, qui se charge de le maintenir à jour?
Steph: On l'a crée tous les deux, et pour les mises a jour, on est capable, l'un comme l'autre de les faire. Avec artmada.com, on a voulu montrer l'envers du décor de la série, avec des storyboards, des dessins inédits ... Le site nous sert aussi à donner les dates de dédicaces , ou de festival. On a pas mal d'idées pour artmada.com, on fera beaucoup de mises a jour dans les mois à venir.

Stéphane et Olivier Peru merci, encore félicitations pour votre travail et à bientôt sur BLAM!
Olive et Steph: Merci à vous, et félicitations pour votre site, c'est du très bon.

Interview réalisée par ADN et Odin pour BLAM! (mars 2003)


Pour plus d'infos...
  La chronique de l'album "Shaman - L'éveil".
  A propos de Peru, sur notre forum.
  Artmada, le site officiel de Stéphane et Olivier Peru.


« Retour à la homepage
• Notre Forum
• La bibliothèque
• Invitez un ami
• Web-découvertes
• Petit lexique

L’éveil
Olivier et Stéphane Peru / Olivier et Stéphane Peru
Shaman 1
Pour d'autres idées commentées, visitez
» La Bibliothèque.

© BLAM! www.blam.be 1997-2003 crédits et infos légales