Crise temporelle Agrandir la planche de Heure Zéro
Heure Zéro 1
Crise temporelle

 
» dessin: Dan Jurgens
» scenario: Dan Jurgens
» genre: Super-Hero
» edition: Semic
» collection: Semic Books




 
En bref:
Extant a décidé de reconstruire le temps et l’univers. Les différentes lignes temporelles se mélangent et l’univers tout entier est menacé. Les héros se rassemblent autour de Superman, Green Lantern et Waverider pour essayer d’enrayer le processus, mais ils découvrent bien vite qu’Extant n’est qu’un pantin, manipulé par un inconnu qui a décidé de refaçonner la trame du temps et de reconstruire l’univers selon sa volonté.



Le commentaire de BLAM! (par Odin)
Rating: 4 out of 10
  
Contrairement à Marvel qui a pris soin dès le départ de rendre son univers cohérent en prenant garde aux vices de la continuité, DC comics a nettement plus négligé cet aspect du moins à ses débuts. Ainsi, il arrive par exemple que certains personnages se retrouvent sous plusieurs formes aux mêmes endroits et toute la cohésion du temps et de l’espace s’en trouve chamboulée. Ce genre de pinaille peut sembler totalement sans importance pour le lecteur occasionnel mais pour le fana de comics, c’est impardonnable. Pour y remédier, certains auteurs ont écrit des histoires dont le but est de remettre un peu d’ordre dans cette continuité. Grâce à quelques tours de passe-passe, ces derniers parviennent à donner une explication à ces incohérences et à réorganiser les personnages pour les aventures à venir (du moins, ils essaient). Heure Zéro fait partie de ces arcs importants qui, à la façon de « Crisis on infinite earth », bâtissent l’univers DC. Le problème c’est que, outre cet aspect nettoyage, il n’y a aucun élément divertissant dans cette longue histoire de plus de cent pages. Pour être honnête, je n’ai jamais vu un auteur utiliser autant de planches pour raconter si peu de choses et ce même dans les pires shonen de baston de série B. La construction du scénario alambiquée est audacieuse mais l’ensemble devient extrêmement confus, voire incompréhensible. L’auteur fait intervenir des dizaines de personnages plus ou moins populaires et les reconnaître au fil de l’histoire en devient impossible. Ajoutez à cela des couleurs fluorescentes complètement désuètes et un découpage parfois un peu brouillon et vous obtenez un arc tout à fait dispensable à tout lecteur non acharné du DCU.


Vos commentaires : 


Vous avez lu cette BD? Laissez vos impressions ici:
Votre prénom ou pseudo:
Votre e-mail (ne sera pas publié):
Votre site perso/blog (facultatif):
Votre note:
Votre avis sur cette BD:
Dans le souci de garder un site lisible
et compréhensible, évitez d'utiliser
le langage SMS, votre message n'en sera que plus clair pour le lecteur.
Merci de participer à l'évolution
du site grâce à vos avis et rendez-vous sur notre forum.
 



« Retour à la homepage | d'autres idées lectures   BD - Bande dessinée
• La boutique
• BD Shop
• Les concours
• Le Forum
• La bibliothèque
• Web-découvertes
• Le lexique
• Les Dossiers
• L'agenda
• BLAM! iPhone
• Le flux RSS 

  • Recommande ce site
  • Contacte-nous
  • Achat BD en ligne

  • Flux RSS de BLAM!   Tous droits réservés © 1997-2008 BLAM! | Crédits & legal | Contact | Banane | Springfield | Sopranos | Kweb | :mrgreen: AddThis Social Bookmark Button
    BLAM! RACCOURCIS:
    La boutique
    Les concours
    Le forum
    La bibliothèque
    BLAM! iPhone

    Web-découvertes
    Le lexique
    Les dossiers
    L'agenda
    LE BD-SHOP
    Parcourez une sélection de BD, manga, comics et autres via notre partenaire.
    LA BOUTIQUE
    une série de t-shirts et autres produits exclusifs aux couleurs du site et de la BD.
    BLAM! la boutique